Rythme cardiaque irrégulier

Un trouble du rythme cardiaque peut être à l’origine d’un rythme cardiaque rapide ou irrégulier. Une fréquence cardiaque élevée est normale pendant le sport et l’exercice. La fréquence cardiaque peut augmenter jusqu’à 160 battements par minute, au repos, cette fréquence cardiaque diminue à nouveau. Si le cœur bat moins de 60 battements par minute au repos, vous souffrez peut-être d’une arythmie cardiaque.

La fréquence cardiaque est rythmique dans des circonstances normales, même si la fréquence cardiaque est élevée ou faible. Avec un rythme cardiaque irrégulier, le cœur bat d’abord rapidement, puis à nouveau lentement.

 

Symptômes d’un rythme cardiaque irrégulier

Si vous avez un rythme cardiaque irrégulier, vous ressentirez des palpitations ou sentirez le cœur battre. Certains ressentent une sensation de douleur ou de tiraillement dans la poitrine. Des symptômes supplémentaires sont des étourdissements ou un essoufflement. Des symptômes tels que nausées et transpiration peuvent également survenir. Tout le monde ne souffre pas des mêmes plaintes. Cela dépend principalement de la cause d’un rythme cardiaque irrégulier.

 

Causes de battements cardiaques irréguliers

Un rythme cardiaque irrégulier ne signifie pas nécessairement une arythmie cardiaque. Par exemple, un rythme cardiaque irrégulier est plus fréquent lors d’un effort physique ou de situations stressantes. Vous pouvez également ressentir des palpitations après un repas copieux ou en buvant des boissons riches en caféine. Le tabagisme, l’alcool et certains médicaments jouent également un rôle. Parfois, une condition ou une maladie sous-jacente est la cause d’un rythme cardiaque irrégulier. Pensez à l’hypertension artérielle, au diabète ou à un trouble du rythme cardiaque.

 

Traitement et récupération

Quiconque souffre régulièrement d’un rythme cardiaque irrégulier doit le faire examiner par le médecin. Le diagnostic est posé sur la base d’un examen physique, éventuellement complété par un enregistrement Holter ou un film cardiaque. Lorsqu’il s’agit de palpitations inoffensives, aucun traitement n’est nécessaire.

Le traitement des arythmies cardiaques consiste à éliminer la cause ou à prescrire des médicaments. Dans les arythmies cardiaques sévères, l’ablation ou un stimulateur cardiaque sont souvent des méthodes de traitement utilisées.

 

Mesurer la tension artérielle

L’hypertension artérielle ou l’hypertension peuvent provoquer un rythme cardiaque irrégulier. L’hypotension artérielle peut également en être la cause. La tension artérielle a normalement une valeur de 120/80 mmHg. À une pression supérieure supérieure à 140 mmHg, on parle d’hypertension artérielle. Si la pression artérielle est inférieure à 90/60 mmHg, vous souffrez d’hypotension. Les patients âgés, diabétiques ou cardiaques doivent vérifier leur tension artérielle régulièrement. Cela s’applique également aux personnes ayant une pression artérielle élevée ou basse, en particulier lorsqu’il s’agit d’une combinaison avec un rythme cardiaque irrégulier.

 

Le médecin vérifie la pression artérielle à l’aide d’un tensiomètre. Plusieurs mesures de la pression artérielle sont nécessaires pour un diagnostic correct. Dans de nombreux cas, le médecin généraliste conseille de mesurer vous-même la tension artérielle à la maison. Cela vous donne un aperçu quotidien de votre propre tension artérielle.

 

Acheter un tensiomètre

Un tensiomètre est nécessaire pour mesurer vous-même la tension artérielle. Il existe deux types de tensiomètres: le tensiomètre au poignet et le tensiomètre au bras. Plusieurs organisations recommandent l’utilisation du tensiomètre du bras. Le tensiomètre du bras donne un résultat précis et fiable. Si vous optez néanmoins pour un tensiomètre au poignet, suivez attentivement les instructions. Une posture correcte est importante, car ce n’est qu’alors qu’une mesure correcte sera obtenue.